Toolbar

 

Pas de photos pour ce match

 

Finie la profondeur de banc, à laquelle nous avaient habitué les Tuniques Bleues, et place à un nombre restreint de guerriers pour affronter une jeune équipe, ayant tout juste intégré l’AFFR, nommée « XV du Lyon ». Toutefois, l’ami Skippy a bien anticipé ce manque d’effectif et a demandé à deux de ses anciens équipiers de venir renforcer les Tuniques. On compte alors 18 Tuniques. Le dernier élément rassurant pour te le monde est la présence de notre « General Manager », qui va donc prendre en charge la stratégie. Les Tuniques inaugurent aussi une nouvelle charnière représentée par Berty et Damien.

 

Le coup d’envoi est donné par Papi et  les Tuniques prennent le jeu à leur compte. On comptera très peu d’arrêts de jeu pendant le premier quart d’heure, ce qui fait craindre à tout le monde, un petit coup de moins bien dans la mesure où il n’y a pas pléthore sur le banc. Cependant ça tient et ça tient même bien puisque sur un mêlée dans les 22 adverses, Skippy ramasse le ballon et nous fait un tout droit en plaçant quelques culs, dont lui seul a le secret, pour aller pointer dans l’en-but.

 

Tuniques 1 – XV du Lyon 0

 

Sur le renvoi les Tuniques réinvestissent le camp des Lyons mais se font pénalisés. Les Lyons essayent de jouer vite mais Berty, avec la plus grande filouterie, fait avorter la tentative. Papi sanctionne donc de nouveau en prévenant que tout acte d’antijeu sera passible d’un carton jaune.  

 

Le jeu se poursuit avec toujours la même intensité mais toujours sans danger pour les Tuniques. Sur un regroupement, c’est Simon qui démarre, navigue dans la défense des Lyons, perce et, après une nouvelle accélération, fixe l’arrière et donne un caviar à Polo qui va à dame.

 

Tuniques 2 – XV du Lyon 0

 

 Il reste environ une vingtaine de minutes à jouer et Les Tuniques commencent à donner quelques signes de faiblesse. Notre ami Skippy doit sortir car il a malencontreusement embrassé le genou de Pizza et sa péninsule nasale n’a pas résisté. Il est rapidement imité par Damien qui laisse une cuisse dans une accélération.

 

On se retrouve donc avec Fourmy en 10. Cette nouvelle charnière fait briller Bernouz qui se régale avec les croisées et fausses croisées et percent souvent la ligne des Lyons.

 

Sur une de ses percées où il va au sol, Simon récupère la balle et se lance encore dans un chaloupé qui donne le tournis à la défense des Lyons. Il s’infiltre, fixe et transmet à Ma Benz qui, dans un rageur coup de rein, revient intérieur en embarque 3 défenseurs avant d’aller en terre promise pour inscrire son premier essai de la saison.

 

Tuniques 3 – XV du Lyon 0

 

Les Tuniques sont dans le rouge et le banc des Lyons commence à donner des résultats. Les Tuniques ratent quelques plaquages et permettent aux Lyons de remonter le terrain. Après un interminable temps de jeu, imposé par les Lyons, ces derniers vont à dame juste avant  la mi-temps.

 

Aux citrons : Tuniques 3 – XV du Lyon 1

 

Le discours des Lyons, à la mi-temps, détaillant l’état de fatigue des Tuniques ainsi que le manque de remplaçants montre que ces derniers n’ont pas encore lâché le match.

 

Mais les Tuniques ont des ressources, et le prouvent en ce début de deuxième mi-temps. Ils monopolisent le ballon. Afin d’éviter de se faire déborder, ces derniers concentrent leurs efforts au près, où s’illustrent Eric et Coujoux qui pilonnent la ligne des Lyons. Ça paye puisqu’à la sortie d’un  ruck dans les 10 mètres, Berty lance Toro qui perce et marque.

 

Tuniques 4 – XV du Lyon 1

 

Il reste un bon quart d’heure à jouer et les Tuniques commettent de plus en plus de fautes. Sur l’une d’elle, les Lyons jouent vite et Cheval, qui n’est pas à 10 mètres, plaque le porteur de balle. La sanction est immédiate et il prend un jaune. Il y aura 2 autres jaunes distribués pour la même connerie à Scott et Eric. Le quatrième jaune échouera dans l’escarcelle des Lyons pour plaquages hauts répétés.

 

Le match est de plus en plus dur pour les Tuniques mais rien ne personne ne lâche. A deux minutes de la fin, un Lyon, qui en avait bouffé, se faufile dans la défense des Tuniques et inscrit le deuxième essai des Lyons.

 

Tuniques 4 – XV du Lyon 2

 

Papi siffle la fin du match peu après et renvoie tout ce beau monde à la douche puis à la bière.

 

On retiendra de ce match, comme le dit si bien le coach ci-dessous, la persévérance des Tuniques à ne rien lâcher. On notera aussi que Simon, rebaptisé Rahan par nos adversaires, ne fait pas partie des joueurs ayant reçu un carton jaune et notre valeureux Bernouz a réussi un match sans en avant.

 

Notre « General Manager » a aussi remis sa démission.

 

Le mot du COACH

 

Un gros bravo à tous les présents, un plaisir de retrouver certains et encore une marche de gravie...

 

Quelques rappels :

 

- 21 types de - 25 ans contre 18 tuniques (puis 16 à partir de la 20iéme);

 

- 2 mercenaires qui nous ont filé un sacré coup de main;

 

- des gros qui ont été au-dessus toute le match;

 

- une ligne de 3/4 expérimentale mais qui a su jouer juste.

 

- 20 premières minutes  à envoyer du jeu sans jamais rendre le ballon à l'adversaire

 

- un record =>3 jaunes dans le même match, mais tous excusés (pr cette fois)

 

- sans oublier quelques types qui sentait encore le houblon de la veille.

 

Bref intelligence et solidarité ont pris le dessus.

 

 

 

Enfin, trois pensées :

 

- la première pour Kolona qui passe sur le billard jeudi pour son poignet ;

 

- la deuxième pour Skippy qui se marie samedi avec un nez re-designé (tu aimes le rugby, ta femme moins) ;

 

- la troisième pour Sim qui va connaitre les joies de la paternité dans les prochains jours/heures.

 

Bravo à Claude, seul représentant du CSLG PRISMA, cette année, au championnat de France de badminton de la Défense à Poitiers. Il décroche l'argent en double mixte et une très belle demi-finale en simple homme vétéran. Encore toutes nos félicitations, pour ces très bons résultats qui permettent de monter le CSLG PRISMA sur les plus hautes marches.

Avantage Blue green

Sujet Section Golf
Date 30 avril 2015

Consultez le document en PJ, afin de voir les avantages des adhérents de la section golf.

Claude de la section badminton du CSLG PRISMA remporte le régional de la FCD en vétéran 3 et se qualifie donc pour le national qui aura lieu à Poitiers en juin prochain. Merci Claude et félicitations

Les photos sont disponibles ici

Après la pelade du dernier match, conclu par un nul, les Tuniques retrouvent le soleil de Bec et une affluence digne des joutes de phases finales. Domino est là, avec une grippe carabinée, mais il est là, et décide de s’autoproclamer « General Manager » des Tuniques Bleues. Papi n’a qu’à bien se tenir. Ce compte rendu est rédigé grâce aux notes prises par notre nouveau « General Manager ». On y retrouvera toute la subtilité du bonhomme.

En face, des adversaires que les Tuniques n’ont jamais battus. Inutile de vous dire que Toro, au capitanat, nous fait un discours qui transpire et suinte la testostérone. Les Tuniques sont donc 23, fait suffisament rare pour être mentionné, et remontées comme des coucous suisses.

Papi, au sifflet, signifie l’engagement des hostilités. Rapidement, on s’aperçoit que les mots d’avant match du Toro ont été non seulement écoutés mais aussi entendus. En 10 minutes, les Tuniques prennent le score, grâce au capitaine, qui donne l’exemple, et va planter le premier essai, tout en « anticipation et opportunisme » (Dixit notre nouveau GM)

Tuniques 1 – Virage des Dieux 0

Dès le coup d’envoi, les Tuniques remettent la main sur le ballon et campent dans les 30 mètres des VDD, qui passent leur temps à défendre. Après plusieurs vagues qui balayent la largeur du terrain, l’ouverture vient d’un décalage que les trois-quarts se sont construits avec une fixation au centre et un déploiement de passes millimétrées qui envoient Rouze à dame.

Tuniques 2 – Virage des Dieux 0

Et, malheureusement, les Tuniques sortent un peu du match et une dizaine de minutes plus tard, Les VDD vont à dame après avoir traversé tout le terrain et casser un grand nombre de placages.

Tuniques 2 – Virage des Dieux 1

Cette piqure de rappel fait du bien aux Tuniques et les réveillent. Notre GM me fait savoir, dans son compte rendu, que c’est Polo qui marque le troisième essai des tuniques, sans préciser les circonstances.  Peu après Papi siffle la mi-temps.

Aux Citrons : Tuniques 3 – Virage des Dieux 1

Les Tuniques attaquent cette deuxième mi-temps, tambour battant, et confinent les VDD dans leurs 40 mètres. Lorsque ces derniers tentent des relances, les Tuniques découpent, comme à Rungis à l’arrivée des carcasses, et rien ne passe. Sur une mêlée aux quarante mètres, Berty lancent les 3/4 et La Rouze met Christophe dans l’intervalle (respectant ainsi le précepte inscrit sur tous les documents officiels des Tuniques). Ce dernier effectue une percée, fixe son défenseur et donne à OJ au cordeau et ce dernier n’a plus qu’à offrir un caviar à Damien, qui fait parler sa vélocité sur les 10 derniers mètres.

Tuniques 4 – Virage des Dieux 1

Puis c’est au tour de Bernouz de s’illustrer. Toutefois, on ne saura rien de cet essai car notre GM l’a occulté sur son compte rendu et Papi s’en souvient vaguement. Ceci n’enlève rien à la prouesse du Vosgien qui permet aux Tuniques de prendre le large.

Tuniques 5 – Virage des Dieux 1

On retrouvera notre Vosgien sur une belle combinaison « avants 3/4 », où, ce dernier fixera le dernier défenseur pour envoyer Pizza en terre promise.  

Tuniques 6 – Virage des Dieux 1

Toro clôturera le score par un nouvel essai, signant son doublé. Notre « GM » décrit cet essai ainsi « Bel essai d'avant, tout seul comme un grand, en force ».

Tuniques 7 – Virage des Dieux 1

Papi siffle la fin du match sur ce joli score qui célèbre aussi la première victoire des Tuniques contre les VDD. On les remercie d’ailleurs pour le bel esprit qu’ils ont déployé au quatre coins du terrain.

On remercie aussi notre photographe Gilles qui nous a immortalisé lors de cette belle prestation.

 

Les photos sont disponibles ici

Reprise des hostilités pour les Tuniques, qui, pour le premier match de 2015, sont une vingtaine et comptent donc 3 défections de dernières minutes. Nul besoin de citer des noms, les échappés se reconnaîtront. On excusera Fourmy qui a fait le déplacement pour expliquer que son genou cagneux l’empêchait de participer à ces joutes ovaliennes.

L’Ile de France ayant été en vigilance orange pour « pluies verglaçantes », les Tuniques découvrent le pré de Bec recouvert d’une fine couche de neige fondue. Inutile de vous dire que l’on voit bleuir les doigts dès les premières pompes de l’échauffement, conduit par l’infatigable Toro, nommé capitaine pour ce match.

Le match sera arbitré par Antoine LACARRIÈRE, géniteur des règles du jeu en AFFR. Papi remplace Berty en tant que « coach » et est immédiatement baptisé « Papi Novès », allez savoir pourquoi …

Le coup d’envoi est donné par Antoine et immédiatement, Les Tuniques prennent le jeu à leur compte. En effet après deux « fromages »,  Damien fait admirer sa pointe de vitesse et respecte à la lettre une des devises des Tuniques (Tantus cavitae existant, prenari sunt) en trouant la défense des Cocks et en perçant sur une bonne soixantaine de mètres. Cette action n’aboutira pas, par manque de soutien mais permet aux Tuniques de s’installer dans le camp des Cocks.

Les Tuniques campent dans le camp des Cocks, mais, à cause de trois-quarts trop à plat et d’avants qui ne jouent pas lancés, n’arrivent pas à concrétiser et se font contrer, sans incidence sur le score pour l’instant.

Enfin, Les Tuniques trouvent l’ouverture. Sur une pénalité jouées à la main et après un pilonnage des gros, les trois quarts se lancent petit côté, créent le surnombre et envoie Polo à dame.

Tuniques 1 – Cocks of the Tiger 0

Dans les cinq minutes qui suivent, un beau mouvement de trois-quarts permet à Rody de taper un judicieux par-dessus. Il est suivi par OJ, qui contre le défenseur des Cocks, et permet à Doumé de récupérer le ballon et filer en terre promise sans demander son reste.

Tuniques 2 – Cocks of the Tiger 0

Les Cocks se réveillent enfin mais la défense des Tuniques est intraitable et récupère un nombre incalculable de ballons sans pouvoir toutes les exploiter correctement. Sur une de ces récupérations, Skippy effectue une percée majuscule. Las, il s’isole, et perd le ballon. Sur la relance, c’est Scott qui se fait prendre en position de hors-jeu. Les Cocks bottent en touche et Antoine siffle la mi-temps.

Aux citrons : Tuniques 2 – Cocks of the Tiger 0

Après un discours musclé de Toro à la mi-temps, les Tuniques repartent à l’assaut du camp des Cocks. Sur une mêlée suivie de quelques « picks and go » de la plus belle facture, une combinaison des trois quarts voit le début d’un dépucelage. En effet, Rouze lance la ligne dans laquelle OJ s’est intercalé, ce dernier d’un judicieux coup de pied rasant pose la balle dans les 5 mètres adverses. Surgit alors José (dont la chérie avait fait le déplacement) qui, suite à un cafouillage du dernier défenseur des Cocks, aplatit et, ainsi, dépucelle son score au sein des Tuniques. Le cri orgasmique du jeune Ibérique en dit long sur sa joie d’avoir marqué le premier essai de sa carrière au sein des Tuniques.

Tuniques 3 – Cocks of the Tiger 0

Le jeu s’équilibre un peu, les Cocks lancent des attaques qui sont souvent contrées par la défense intraitable des Tuniques. On sent, toutefois, un coup de mon bien s’installer dans le camp des Tuniques. Une percée des Cocks le long de ligne de touche voit le jour et les Tuniques ont tout le mal du monde à mettre le ballon en touche. Cette touche est cafouillée par les Tuniques qui offrent ainsi un essai tout fait aux Cocks qui n’en demandaient pas tant.

Tuniques 3 – Cocks of the Tiger 1

Le coup de moins bien des Tuniques devient maintenant criant et la perte de lucidité évidente. Le nombre de plaquages manqués augmentent et la consommation dans les rucks provoquent de plus en plus de fautes de la part des Tuniques. Sur l’une d’elle, les Cocks jouent la balle rapidement et profitent d’un trou béant dans la défense, accompagné de deux plaquages manqués, pour aller réduire une nouvelle fois le score.

Tuniques 3 – Cocks of the Tiger 2

Cet essai a pour effet de botter le fion des Tuniques qui se reprennent et retrouvent certains fondamentaux laissés en chemin. C’est ainsi que suite à quelques fromages bien pensés, Cochon lance la ligne de trois-quarts avec La Rouze qui transmet à Damien lequel saute remarquablement Bernouz pour OJ intercalé qui fixe et offre un caviar à Doumé pour son deuxième essai. C’est une des plus belles combinaisons que les Tuniques ont réussie en match.

Tuniques 4 – Cocks of the Tiger 2

Mais les Tuniques décident de continuer à insister au-près alors que la Rouze hurle son courroux de ne pas pouvoir mettre en application le précepte des Tuniques que Damien avait superbement respecté en première mi-temps. Finalement sur un dégagement anodin qui atterrit dans les 22 des Tuniques, OJ se prend les pieds dans le tapis et se voit obligé d’aplatir dans l’en-but pour éviter l’essai. Une mêlée à 5 est alors ordonnée et le 8 des Cocks  prend la balle et s’en va planter en coin.

Tuniques 4 – Cocks of the Tiger 3

Les Tuniques viennent de prendre un gros coup sur la calebasse et perdent pieds alors qu’il reste une dizaine de minutes à jouer. Les Cocks en profitent pour prendre possession du camp des Tuniques. La défense est héroïque mais les Tuniques commettent trop de fautes et après une bonne demi-douzaine de pénalités concédées dans leurs 5 mètres, l’arbitre accorde un essai de pénalité aux Cocks.

Tuniques 4 – Cocks of the Tiger 4

 La fin de match est irrespirable, les Tuniques défendent comme des morts de faim mais n’arrivent pas à remettre la main sur le ballon et l’arbitre siffle la fin du match provoquant un gros « ouf » de soulagement sur le banc des Tuniques.

On retiendra de ce match l’excellent état d’esprit des deux équipes qui étaient venues pour jouer au Rugby, l’arbitrage impeccable d’Antoine, le dépucelage de José et le titre de « vendangeur du match » pour OJ. Pour ce dernier, on aura noté 2 passes décisives, une présence de tous les instants, des relances du bout du monde et, las, une cagade majuscule (un peu comme Rody lors d’un précèdent match). Comme le veut la tradition chez les Tuniques, OJ aura l’insigne honneur de laver les maillots de ses camarades. 

Club Sportif et des Loisirs de la Gendarmerie Prisma

LogoPrismaClubnewsok

Fédération des clubs de la Défense

Réservez votre départ ou votre cours!

Picto-golf
Picto-tennis

Cliquer sur le lien pour accéder à la plateforme de réservation du simulateur de golf ou des cours de tennis 

Sites d'entrainements

L'accès aux sites militaires nécessite la présentation d'un document d'identité à jour et de la carte de membre pour les adhérents.

Issy les Moulineaux

  • JUDO - BADMINTON - FITESS - MUSCULATION
  • ECOLE DE VTT - VOILE - GOLF
    02 avenue de la Paix
  • FOOTBALL
    Stade MIMOUN
  • RUGBY
    Terrain Marcel Bec, bois de Meudon
  • TENNIS
    Courts 1 - 02 avenue de la Paix
  • LOISIRS CREATIFS
    Salle polyvalent  02 rue Claude Bernard
  • MECANIQUE MOTOS
    01 Avenue Henri BARBUSSE

Retrouvez nos partenaires

Restez informé en nous suivant sur les réseaux sociaux…