09 Nov 2014

Pour voir les photos du match cliquez ici

 

Décidément, depuis le début de la saison, les Tuniques sont gâtées avec le climat. Il fait beau et chaud et ce temps a attiré des spectateurs. Excusez du peu : Willy et Domino, Aude (l’épouse, compagne, concubine ou maitresse de Damien), Pizza et Mini-Pizza,  madame Genou et les petites rotules en trottinette.

 

Nous accueillons aussi Thierry, notre photographe, qui vient amicalement immortaliser nos ébats avec un rare talent. Nous pourrons bientôt construire et conserver les albums photos de nos exploits. 

 

Nos adversaires ne sont que 14, car l’un des leurs s’est blessé à l’échauffement et les Tuniques vont donc leur prêter un joueur. On verra, tour à tour Kolona, José, Genou et Fred évoluer avec le maillot adverse.

 

Papi est au sifflet, assisté par Pierrot et Polo à la touche …. Le match peut commencer.  

 

Les Tuniques souffrent dans les 10 premières minutes et ne voient pas le ballon mais leur défense solide permet de ne pas prendre de points. On retiendra cette très longue séquence de pilonnage des Servals dans les 5 mètres des Tuniques qui se traduira, dans un premier temps par une mêlée à 5, grâce à Mini qui empêche le Serval d’aplatir. Sur cette mêlée, les Servals tentent une combinaison au prêt, immédiatement refoulée par la défense acharnée des Tuniques, puis envoient le jeu au large et commettent un en-avant. Les Tuniques ont eu chaud mais se dégagent.

 


Le jeu s’équilibre ensuite, les Tuniques tentent alors de resserrer le jeu au prêt, avec des picks and gos et quelques mauls après touche (où Skippy fait une moisson), pour ensuite envoyer au large. Las, le ballon étant une véritable savonnette, il est souvent rendu aux Servals et lycée de Versailles.

 


On remarque toutefois la défense des Tuniques sur le premier rideau où tour à tour, Dani (qui y laissera d’ailleurs une partie de sa calebasse), Skippy, Mini et Cheval  découpent du Serval en mode safari. Malheureusement notre Cheval, fidèle à ses habitudes, où il nous fait admirer sa technique éminemment efficace du plaquage, prend un jaune pour un troisième plaquage jugé dangereux aux yeux de la nouvelle règle AFFR.

 


Sur une attaque des Servals, ces derniers cafouillent dans leurs 40 mètres et permettent ainsi à notre dernière recrue Damien de montrer la précision de son 36 fillette, lorsqu’il botte à suivre en direction de l’en-but adverse et nous fait revivre la chevauchée des Walkyries avant d’aplatir juste avant la ligne de ballon mort. Le petit Damien vient de dépuceler le score et ses statistiques.

 

Tuniques 1 – Servals 0

 

Dans les 5 minutes qui suivent, les Servals remettent la main sur le ballon et débarquent dans les 22 des Tuniques. Suite à un ruck, le 10 des Servals tape un par-dessus qui finit dans l’en-but des Tuniques. Rodolphe n’entends pas qu’il peut aplatir pour un renvoi au 22 et décide de dégager de l’en-but, las, il se rate et la balle qui traîne dans les 5 des Tuniques, complètement désorganisées, est finalement récupérée par un Serval qui aplatit dans l’en-but.

 

Tuniques 1 – Servals 1

 

On revoit ensuite une ancienne connaissance des Tuniques Bleues, j’ai nommé Joel Benites. Ce dernier nous fait admirer sa science infuse du « no limit Rugby ». Coupable de la faute de  trop, notre ex-recrue prend un jaune et va calmer ses ardeurs guerrières sur le banc.

 

Bref, il reste 10 minutes et les équipes sont réduites à 14. Il ne se passera pas grand-chose jusqu’à la mi-temps, mis à part le retour des deux bannis.

 

Aux citrons : Tuniques 1 – Servals 1

 

Le début de deuxième mi-temps voit les Tuniques imposer leur tempo au match. Toutefois, au moindre relâchement, les Servals font admirer leur art consommé du contre. Sur une de nos cagades, le 8 des Servals prend l’intervalle en cassant un plaquage et se retrouve dans le boulevard du paradis avec la terre promise face à lui. C’est sans compter sur Mini, qui d’un coup de rein rageur et une belle accélération, rattrape le 8 par le short et le fait choir de la plus belle des manières.

 


Les Servals continuent sur leur lancée et campent de nouveau dans les 5 mètres des Tuniques qui ne lâchent rien au prêt. Alors, Les servals envoient au large et notre pauvre Lad se retrouve face à deux contre un. Il tente un bluff qui ne marche pas dans un premier temps, mais surprend tellement l’ailier, que ce dernier dégueule la « beuchigue » avant d’aplatir.  Les Tuniques ont encore eu chaud et les Servals ne sont décidemment pas récompensés de leurs efforts.

 


On sent alors que les Servals commencent à baisser de pied, ce qui permet à Skippy de nous régaler avec des grattages d’anthologie (A se demander si ce gars n’est pas un employé fidèle de la Française des Jeux) et des culs comme lui seul en a le secret.

 


Sur une énième pénalité (le coupable étant encore le Sieur Benites), Dani botte en touche. Skippy, en premier sauteur, provoque un maul qui est stoppé. Berty lance alors la cavalerie avec Mini en 10, qui initie une H2 ouvrant un boulevard à la Rouze lancé comme un Frelon, qui ne se fait pas prier pour aller à dame, après un ultime crochet.

 

Voici Mr Boissart, notre photographe, dans ses oeuvres:

 

 

Tuniques 2 – Servals 1

 

Dans ces dernières 10 minutes, les Servals sont à la rue et les Tuniques en profitent pour enfoncer le clou. Toutefois le marteau qui a enfoncé le clou mérite quand même sa petite histoire. Il s’appelle Kolona et a retrouvé sa place à l’aile, après avoir rendu service auprès des Servals. Ca gars va nous montrer comment faire flipper 22 bonhommes avec un ballon, aucun adversaire en face de lui, la ligne d’en-but en vue.
Donc sur une classique, les Tuniques vont provoquer un décalage en bout de ligne avec tour à tour Mini, La Rouze, Fourmy et finalement Dani qui fixent et donnent, décallant ainsi Kolona  qui n’a plus qu’à franchir la ligne et aplatir. Ce dernier franchit la ligne et  22 Tuniques se mettent à hurler « Aplatis, Aplatis !!! ». Notre Kolona s’exécute et repend une grande frayeur dans l’assistance en aplatissant d’une seule main !!!

Voici Mr Boissart, notre photographe, dans ses oeuvres.


 

 

Tuniques 3 – Servals 1

 

Il ne se passera plus rien jusqu’à la fin du match, les deux équipes étant rincées par le rythme élevé de ce match.

 

Score Final : Tuniques 3 – Servals 1

 

Les Tuniques remercient les Servals pour leur jeu, leur fair-play et le bon esprit affiché tout au long de la partie, les supportrices et supporters, les juges de touche et aussi Kolonna, José, Genou et Fred pour avoir montré que « le Rugby c’est les copains » en aidant les Servals à jouer à quinze.

 

Club Sportif et des Loisirs de la Gendarmerie Prisma

LogoPrismaClubnewsok

Fédération des clubs de la Défense

Réservez votre départ ou votre cours!

Picto-golf
Picto-tennis

Cliquer sur le lien pour accéder à la plateforme de réservation du simulateur de golf ou des cours de tennis 

Sites d'entrainements

L'accès aux sites militaires nécessite la présentation d'un document d'identité à jour et de la carte de membre pour les adhérents.

Issy les Moulineaux

  • JUDO - BADMINTON - FITESS - MUSCULATION
  • ECOLE DE VTT - VOILE - GOLF
    02 avenue de la Paix
  • FOOTBALL
    Stade MIMOUN
  • RUGBY
    Terrain Marcel Bec, bois de Meudon
  • TENNIS
    Courts 1 - 02 avenue de la Paix
  • LOISIRS CREATIFS
    Salle polyvalent  02 rue Claude Bernard
  • MECANIQUE MOTOS
    01 Avenue Henri BARBUSSE

Retrouvez nos partenaires

Restez informé en nous suivant sur les réseaux sociaux…